Juillet 2023

Fisheye Magazine #60 10 ans

Fisheye Magazine #60 10 ans

« Nous y voilà. 10 ans. 60 numéros. 9 000 pages – sans compter les hors-séries et les livres. Plus de 500 portfolios imprimés. 8 000 environ sur internet. Lancer un magazine papier au 21e siècle, généralement cela termine en crash et pourtant nous sommes toujours, et plus que jamais, là. Un média se fonde sur un modèle économique et une ligne éditoriale qui est son phare, sa lumière dans la nuit. Pour le premier, nous avons trouvé un chemin singulier et diversifié qui assure notre indépendance la plus totale. Pour le second, nous avons pris le parti des auteur·rice·s des artistes, des photographes qui défendent un propos. Fisheye se donne le droit d’inventaire et de relecture de l’histoire de la photographie, tout en privilégiant l’émergence et les nouveaux regards », écrit Benoît Baume, directeur de la publication, dans l’édito de cet opus célébrant nos 10 ans d’activité. Afin de fêter notre anniversaire de la plus belle des manières, nous avons souhaité inviter quelques photographes compagnon·ne·s de route chez Fisheye, celles et ceux qui contribuent chaque jour à insuffler de nouveaux regards. Qui plus est, nous avons expressément voulu mettre en avant nos dernières grandes découvertes, dont la lauréate du Prix Fisheye de la création visuelle, Juliette Alhmah, à qui nous avons commandé la tendre image en couverture de ce 60e opus, et que vous retrouverez dans un tiré à part, aux côtés des neuf autres finalistes : Florent Tanet, Étienne Francey, Gabriele Cecconi, Samuel Morand, Cristobal Ascencio, Ann Massal, Jenni ToivonenElsa Leydier, Matthias Pasquet.

Ainsi, ce sont 188 pages d’histoires, de rencontres, d’évènements immanquables, de coups de cœur partagés, de promesses tenues et de surprises bienvenues… Avec en son cœur, toujours, un cahier central réunissant cette fois-ci 10 artistes, ayant été révélé·es dans d’anciens numéros. De cette manière, Bénédicte Kurzen colore la culture mahoraise lorsque Sander Coers s’invente une famille artificielle. Ella Bats se plait à faire danser les corps et Devin Yalkin se confine en son jardin. Marine Lanier endosse le costume du naufragé quand Nicola Lo Calzo dresse le portrait de la famille queer. Cyril Abad arpente la France magique et Juliette-Andréa Élie allume ses feux de détresse. Enfin, Boby bat le pavé parisien et Sari Soininen explore le vaste mystère de l’être. Une pléiade de récits tour à tour touchants et captivants, que nous sommes heureux·ses de vous partager en retour. Nous vous enjoignons donc à vous procurer ce Fisheye #60, car après tout, sans vous tous·tes, nos cher·es lecteurices, nous ne serions pas arrivé·es jusqu’ici, et n’avancerions pas optimistes vers l’avenir. Un grand merci et une merveilleuse lecture !

Nos dernières publications
Voir tous les magazines
Fisheye Magazine #64 Ressource
Fisheye Magazine #64 Ressource
« Souvent subtils, difficiles à détecter et paraissant insignifiants ou sans rapport avec les courants dominants, les signaux faibles...
Mars 2024
Fisheye Magazine #63 Combat
© Thaddé Comar
Fisheye Magazine #63 Combat
« “Même la guerre est quotidienne.” Cette citation empruntée à Marguerite Duras (Des journées entières dans les arbres) nous rappelle à...
Janvier 2024
Fisheye Magazine #62 Songe
© Fisheye Magazine
Fisheye Magazine #62 Songe
« Alors que le monde s’embrase à nouveau pour un bout de terre aux marges de la Méditerranée, cela nous rappelle avec vigueur la...
Novembre 2023
Fisheye Magazine #59 Apparence
Fisheye Magazine #59 Apparence
Pour cette livrée printanière, nous vous embarquons dans un voyage autour des apparences. Celles qui trompent, révèlent ou déstabilisent....
Mai 2023
Sub #02 Ilmatar, Momo Okabe
Sub #02 Ilmatar, Momo Okabe
Développée durant six années, la série Ilmatar, propose d’accompagner la grossesse de la photographe Momo Okabe, démarrée au moyen d’une fécondation in vitro.
12€
Sub #01 Le plus beau jour de ma vie, Jean-Christian Bourcart
Sub #01 Le plus beau jour de ma vie, Jean-Christian Bourcart
Jean-Christian Bourcart propose dans sa série un album familial loufoque et décalé, composé de photos de mariages sauvées de l’oubli.
12€
Christopher Barraja – De chlore et de rosé
Christopher Barraja – De chlore et de rosé
De chlore et de rosé présente cinq étés d’ivresse passés sur la Riviera française. Des images d’insouciance et d’indolence défilent avec un parfum étrange.
40€
Almudena Romero - The Pigment Change
Almudena Romero - The Pigment Change
Dans le travail d'Almudena Romero, pas de pixels ni même de grain, seulement de la chlorophylle. Ainsi, elle forme une œuvre littéralement vivante, mais aussi éphémère.
65€
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill